Uma Thurman en robe de soirée sirène sans sens de punk à Met Ball 2013

Les robes de soirée et leur origine (II)

Les femmes à la cour aiment souvent ajouter une traîne à leur jupe pour participer aux événements officiels. Les tissus de luxe étaient normalement la présentation de la dignité, et les vêtements étaient encore la reconnaissance du statut social. L’émergence de la Renaissance avait amélioré ce système rigide des niveaux sociaux. Cette apparition avait bloqué évidemment le succès des patriciens et les marchands. Le tissage avec la technologie de la soie s’était développé rapidement dans la région de Méditerranée pendant l’année 1400. Donc la soie tissée devenait très populaire parmi des dames nobles qui pouvaient supporter son prix élevé. Les robes de bal et des autres événements étaient fabriquées en soie tissée et ornées de fourrures couteuses pour montrer le statut social de celle qui les portait.

femme dans une robe de cour dorée magnifique au Moyen Age

Avec la vie active à la cour royale aux seizième et dix-septième siècles et la concentration sur l’art, la musique et la littérature, la tenue des femmes était aussi beaucoup enrichie. Des dîners, des bals et des théâtres donnent des occasions aux femmes pour montrer leur beauté et élégance dans une robe de soirée sublime. Tout à bord, l’Italie était le centre de mode et du style en Europe. En raison de l’arrivée de l’époque baroque, le centre de mode avait commencé à bouger en France, à la cour de Louis XIV. Au XVIIe siècle, les robes de cour avaient toujours une jupe drapée, une traîne longue et un corsage orné de dentelle. Les robes seraient brodées et ornées de dentelle. Il y avait les tissus confortables comme taffetas, satin et velours qui faisaient les robes de soirée magnifiques.

Les articles suivants vous intéresseraient peut-être ?

Publié par

Robe de soirée CHIC

http://www.persun.fr/ vend à un prix adorable les robes en diverses occasions, y compris robes de soirée, robes demoiselle d'honneur, robes de cocktail, robes de mariée, robes de bal, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *